samedi 28 janvier 2012

TV. US. Terra Nova, de la TV écolo-recyclée-concon



"Terra Nova" c'est la nouvelle série blockbuster co-produite par Steven Spielberg, apparemment la série la plus chère jamais produite (chaque épisode coûte la modique somme de 4 millions de dollars). La diffusion de la première saison s'est achevée sur la Fox en décembre dernier et a débuté sur Canal Plus le 19 Janvier.




La série suit le destin d'une famille d'Américains en 2149. Comme on le sait tous, dans une centaine d'année la Terre sera sur-polluée. Et également surpeuplée : Il y sera donc interdit d'avoir plus de deux enfants (mais où vont ils chercher des concepts pareils ! Quelle imagination !). La famille Shannon décide de passer outre et paiera leur crime le prix fort, le mari Jim étant envoyé derrière les barreaux après avoir osé frapper un officier de contrôle de la population (qui avec de la chance voulait juste euthanasier la petite dernière - normal quoi !).

Les scientifiques ayant découvert une faille temporelle dans un monde alternatif (j'ai pas très bien compris le concept), ils ont installé une colonie dans un monde préhistorique, 85 millions d'années dans le passé. Elizabeth Shannon, femme de Jim et grande scientifique, se voit proposer d'aller vivre dans ladite colonie avec ses deux ainés. Dépitée, elle accepte, amène la plus jeune en secret, et est rejoint par Jim qui s'est entre temps échappé de prison et arrive à les rejoindre à la dernière seconde. Ouf! Et ça c'est juste le premier quart d'heure du premier épisode.

Tout le reste de la série se passera donc dans la colonie située dans une sorte de camp de vacances entourée de rondins de bois (ambiance genre Center Parc préhistorique). Pour justifier le budget, on voit des beaux décors naturels (la série a été tournée en Australie) et un certain nombre de dinosaures qui veulent bouffer tout le monde. On a droit aussi à des méchants/gentils rebelles, un chef de camp autoritaire, des amourettes d'adolescents (les deux ainés de la famille Shannon sont à l'origine de plein de sous intrigues "passionnantes")...

Le résultat est une série familiale particulièrement insipide et ultra-classique, une sorte de mix entre "Jurassic Parc" (pour les gros lézards) et d'Avatar (pour la conscience écolo-concon), autour d'une famille américaine fantasmée (tous de vrais top models). Le concept pourtant pas folichon de ce navet est dû à une Anglaise inconnue Kelly Marcel et a attiré l'attention de Carnival (le producteur de Downtown Abbey) avant d'être récupéré de justesse par les Américains et Mr Spielberg himself. Pathétique.

Un article de The Indepedant sur Kelly Marcel : http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/tv/features/kellys-heroics-how-the-british-writer-behind-tvs-most-expensive-drama-cracked-la-2362573.html

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci à toi, au moins j'aurai pas à gaspiller de bp pour voir 'this piece of shit' comme ils disent là-bas.
Jette un oeil à Californication, avec Vv on a bien aimé.
Peut-être un petit billet la dessus ?
See you..
NMD

Valérie a dit…

Contente de te voir de nouveau écrire ton blog, bon honnêtement Terra Nova je m'en fiche tellement que je n'ai pas regardé le pilote! Tu as vu y a des bons trucs en ce moment de l'autre côté de La Manche ;)